Montage des serres

Coucou à tou-tes,

Un message de votre joyeux jardinier qui est en train de planter ses serres dans la gadoue jusqu’au cou. Si le cœur vous en dit et que vous aussi vous voulez vous rouler dans la boue n’hésitez pas à venir filer la main à la patte parce que c’est un gros chantier. Voici le planning du montage :

  • Jeudi à partir de 13H45 jusqu’à la nuit
  • Vendredi de 8H00 du matin à 12H00 et de 13H45 à la nuit
  • Samedi de 8H00 du matin à 12HOO et de 13H45 à la nuit.

Si vous avez un petit moment n’hésitez pas.
J’en profite aussi pour vous souhaitez à tou-tes une bonne et heureuse année.

Bonne semaine
bises
Sébastien

La belle histoire du « petit Chaperon Vert »

Il était une fois dans ce beau pays annécien, un groupe d’hommes et de femmes qui se rencontrèrent un beau soir de mars 2009. Ils ne se connaissaient pas mais tous avaient en commun la profonde envie de manger sainement de bons légumes cultivés localement par un agriculteur qui pourrait en vivre.

A la fin de la réunion, ils surent que ce désir n’était pas aussi simple que cela et qu’il allait falloir s’armer de courage, et de détermination pour faire aboutir ce projet….

Des embûches ils en connurent pas mal dès le début : le départ de l’agriculteur pressenti, le désistement de pas mal d’entre eux, l’absence de terrain ….

Pourtant, les plus vaillants ne désarmèrent pas et rédigèrent une plaquette publicitaire qui précisait leur quête et le fonctionnement d’une Amap. Elle fut envoyée à tous les maires des communes environnantes en juin 2009.

Au cours de l’été, la mairie de Cran-Gevrier manifesta son intérêt pour le projet sur le site de Taillefer. Dés la rentrée, le groupe un peu moins nombreux mais motivé plus que jamais par la nouvelle, reprit ses activités. Un dossier fut monté et un agriculteur enfin trouvé en février 2010. Il s’appelait Sébastien et avait exactement la même vision que le groupe : ils avaient enfin trouvé « leur jardinier » !!!!

Ensemble, le projet a été présenté à la mairie où il reçut le soutien du technicien au développement durable, David Lauvergne, ainsi que de la conseillère municipale, Cécile Roth.

Enfin il fut proposé aux habitants de Cran-Gevrier en mai 2010. L’avis favorable de la mairie en juillet 2010 (un an après la plaquette) entraîna la constitution du collectif en association le 16 septembre 2010.

L’histoire des jardins du « petit Chaperon vert » commençait réellement ……

Patricia Jarno

Secrétaire de l’Amap « le petit Chaperon vert »

Dans le prochain numéro de « Cran ma Ville »

Bientôt les premières récoltes pour l’AMAP* Le Petit Chaperon Vert

Les premiers légumes cultivés sur le site du Taillefer sortiront de terre dans quelques mois grâce à Sébastien Vasmer-Bermond, agriculteur solidaire.

Après une formation de Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole en maraîchage bio, Sebastien Vasmer-Bermond, 30 ans, a été choisi pour s’occuper de la future AMAP Le Petit Chaperon Vert. Après une phase d’étude, le projet est désormais sur le point d’aboutir. « Je vais installer les serres début 2011 puis les premières cultures seront plantées début mars ». Animé par une réelle éthique « Nature et Progrès », l’agriculteur veut proposer des produits de qualité à un moindre coût, le tout dans une optique solidaire. « La première année, 500 m2 des 1,66 hectares de terrain seront dédiés à la culture de pomme de terre dont l’intégralité des récoltes sera ensuite donnée à l’épicerie sociale de l’association AILES ». Dès 2012, Sébastien et les membres de l’AMAP « Le Petit Chaperon vert » comptent mettre en place des projets pédagogiques en partenariat avec les écoles et les associations de Cran-Gevrier.

Le fonctionnement de l’AMAP

« Faire partie de l’AMAP est un vrai engagement » pour Sébastien. « Chaque jeudi, de 18h à 20h, les adhérents-es distribueront, chacun à leur tour, la production de la semaine, récoltée quelques jours avant, et divisée en 35 parts cette année, 45 l’année suivante ». Au prix de 20 euros, chaque part payée à l’avance par contrat, correspond à la consommation d’une famille de 4 personnes. Des demi-parts seront également proposées à 10 euros. Liés par contrat pour une période de 8 mois, les adhérents-es auront alors la possibilité de profiter de tout les bienfaits des produits bios, cultivés tout près de chez eux, avec une grande variété de légumes proposée, « plus d’une trentaine au cours de l’année ».

* Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne

Soupe mâche, roquette, radis

Depuis peu est apparu sur le marché des dizaines de types de salades tout aussi exotiques que savoureuses.  Je vous en présente deux variétés que j’ai cru bon de transformer en potage.  Vous savourerez leur goût unique, tout en étonnant vos invités par votre originalité.  La mâche, aussi connu sous le nom de valérianelle, se présente en petites feuilles, très riche en oméga 3.   La roquette, connue aussi sous le nom anglais d’arugula, ressemble aux feuilles de radis et a un goût piquant et poivré.

Ingrédients :

  • 100 gr de mâche
  • 150 gr de roquette
  • 30 radis
  • 2 pommes de terre moyenne
  • 1 oignon
  • 6 tasses de bouillon de poulet
  • Sel de céleri
  • Poivre
  • Thym
  • Herbes de Provence

Préparation :

  • Dans une casserole mettre la mâche, la roquette, les radis, l’oignon et les pommes de terre coupées en 4.
  • Amener à ébullition et ajouter les fines herbes.
  • Goûter au bouillon et corriger l’assaisonnement.
  • Quand l’oignon et la pomme de terre sont cuits, passer au mélangeur.
  • Disposer dans les bols.
  • Ajoutez y une cuillère à soupe de crème ou de crème sure pour décorer.
  • Servir.

Avec ce potage rempli de plusieurs légumes santé et de saveurs uniques, vous obtiendrez votre quantité recommandée de vitamines pour la journée, sans besoin de rajouter d’huile à salade.

Retrouver la recette sur ce lien :

L’association « Le petit chaperon vert » et l’AMAP

Depuis quelques années, le constat a été fait qu’il existait que très peu d’AMAP sur la bassin annécien. Pourtant des listes d’attentes de personnes voulant adhérer à une amap s’allongent. Il faut en créer et des groupes s’oganisent !

Qu’est-ce qu’une amap ?

L’Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne, c’est : développer une relation privilégiée avec un paysan et le soutenir en l’aidant durablement et aussi présenter une alternative économique en s’impliquant en tant que consommateur.

Le partenariat a plusieurs objectifs :

Une vente sans intermédiaire et locale
Des produits de haute qualité, de saison, et bio !
L’agriculteur est soutenu tout au long de l’année par les consommateurs actifs
Les amapiens participent à la vie de leur association
Les consommateurs et l’agriculteur sont indissociables.

Le petit chaperon vert réussit ce pari en trouvant des terres cultivables et Seb le jardinier-maraîcher. L’association souhaite aussi s’ouvrir à la vie locale en créant des évènements pédagogiques et en jouant un rôle dans l’éducation alimentaire et environnementale auprès de tout public.

AMAP – Le Dauphiné Libéré