Soupe mâche, roquette, radis

Depuis peu est apparu sur le marché des dizaines de types de salades tout aussi exotiques que savoureuses.  Je vous en présente deux variétés que j’ai cru bon de transformer en potage.  Vous savourerez leur goût unique, tout en étonnant vos invités par votre originalité.  La mâche, aussi connu sous le nom de valérianelle, se présente en petites feuilles, très riche en oméga 3.   La roquette, connue aussi sous le nom anglais d’arugula, ressemble aux feuilles de radis et a un goût piquant et poivré.

Ingrédients :

  • 100 gr de mâche
  • 150 gr de roquette
  • 30 radis
  • 2 pommes de terre moyenne
  • 1 oignon
  • 6 tasses de bouillon de poulet
  • Sel de céleri
  • Poivre
  • Thym
  • Herbes de Provence

Préparation :

  • Dans une casserole mettre la mâche, la roquette, les radis, l’oignon et les pommes de terre coupées en 4.
  • Amener à ébullition et ajouter les fines herbes.
  • Goûter au bouillon et corriger l’assaisonnement.
  • Quand l’oignon et la pomme de terre sont cuits, passer au mélangeur.
  • Disposer dans les bols.
  • Ajoutez y une cuillère à soupe de crème ou de crème sure pour décorer.
  • Servir.

Avec ce potage rempli de plusieurs légumes santé et de saveurs uniques, vous obtiendrez votre quantité recommandée de vitamines pour la journée, sans besoin de rajouter d’huile à salade.

Retrouver la recette sur ce lien :

L’association « Le petit chaperon vert » et l’AMAP

Depuis quelques années, le constat a été fait qu’il existait que très peu d’AMAP sur la bassin annécien. Pourtant des listes d’attentes de personnes voulant adhérer à une amap s’allongent. Il faut en créer et des groupes s’oganisent !

Qu’est-ce qu’une amap ?

L’Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne, c’est : développer une relation privilégiée avec un paysan et le soutenir en l’aidant durablement et aussi présenter une alternative économique en s’impliquant en tant que consommateur.

Le partenariat a plusieurs objectifs :

Une vente sans intermédiaire et locale
Des produits de haute qualité, de saison, et bio !
L’agriculteur est soutenu tout au long de l’année par les consommateurs actifs
Les amapiens participent à la vie de leur association
Les consommateurs et l’agriculteur sont indissociables.

Le petit chaperon vert réussit ce pari en trouvant des terres cultivables et Seb le jardinier-maraîcher. L’association souhaite aussi s’ouvrir à la vie locale en créant des évènements pédagogiques et en jouant un rôle dans l’éducation alimentaire et environnementale auprès de tout public.

AMAP – Le Dauphiné Libéré